zooschweiz - Verein wissenschaftlich geleiteter zoologischer Gärten der Schweiz
zoosuisse - Association des parcs zoologiques suisses gérés de façon scientifique

Protection des grenouilles à Ambodiriana (Madagascar)

Les forêts tropicales humides de Madagascar sont fortement menacées. Les forêts des zones de plaine en particulier ont pour l’essentiel été défrichées et incendiées, pour laisser la place à la riziculture. La portion de forêt d’environ un kilomètre carré d’Ambodiriana, située sur les terres basses au nord-est de Madagascar, est sacrée pour les autochtones. Une zone taboue, qui n’a jamais été exploitée au plan agricole et a, par conséquent, été conservée dans son état originel. Un projet de recherche en cours relève le fait que cette forêt de grande valeur hébergerait au moins 35 espèces de batraciens, dont certaines sont menacées de disparition.

Le but du projet de recherche et de protection en cours est de définir les espèces de batraciens vivant à Ambodiriana et d’en apprendre davantage sur leur comportement, leurs besoins en termes d’espace vital et leur biologie de la reproduction. Cela notamment dans l’optique de mettre en place d’éventuels élevages dans des stations d’élevage et des zoos, afin de préserver à long terme des espèces de grenouilles rares.

Un objectif supplémentaire du projet est d’informer la population locale et de l’acquérir à la cause de la préservation à long terme de cette portion de forêt, de même que l’encourager à participer à sa protection. Pour 2018, les autorités devraient remettre un statut de protection juridique officiel pour la région.

En 2017, le projet a été soutenu par zoosuisse avec un montant de CHF 5’000.-. Le partenaire de projet sur place est la Thoiry-Peaugres Conservation, une organisation non gouvernementale créée par les deux zoos français de Thoiry et de Peaugres. Un partenaire supplémentaire au projet est la fondation Artenschutz, dont le siège est à Münster, en Allemagne.

Mantella pulchra. Foto: Shutterstock